TIRER LE PORTRAIT

Oscar Wilde disait:

« Tout portrait qu’on peint avec âme est un portrait non du modèle, mais de l’artiste. »

Je lui donne raison, surtout en ce qui concerne l’art délicat du portrait photo.

De mon point de vue, le portrait représente le plus grand défi de la photographie. Et la lumière, et la mise au point, et le cadrage, et la distance… Mais j’ai tendance à préférer la spontanéité à la pose.

J’aime lorsque le résultat est naturel, réussir à capter une émotion dans les yeux, un conversation dans un regard entendu, la véracité ou non d’un sourire. Après tout, nous sommes une espèce fascinante. Et à travers le monde, les gênes varient: un rire plus franc, des larmes interdites, des frissons voilés, un flirt déguisé… Paradoxalement, cette incertitude me rassure: un peu de surprise, de singularité, d’humanité, dans un monde qui a fait de constance et uniformité ses maîtres mots.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s