MACHU PICCHU

AVRIL 2013 – Changement de pays, un de plus à gratter sur notre jolie carte du Monde ! Après la découverte du Lago Titicaca côté bolivien, il nous faut rejoindre la superbe ville impériale de Cuzco pour rejoindre le Machu Picchu. Nous effectuons le trajet en bus de nuit, pour changer. Le confort n’est pas extraordinaire certes, mais le tarif est en conséquent. Nous empruntons un premier véhicule depuis le lac, qui nous emmène jusqu’à la gare la plus proche côté péruvien, à Puno. De là, plusieurs heures d’attente jusqu’à minuit pour monter à bord de notre car, en direction de l’ancienne cité impériale de Cuzco. Notre patience a été mise à rude épreuve, notamment à cause des rabatteurs des agences de voyages, ne cessant d’hurler: « Arequipe, Arequipe, Arequipa ! » Six heures plus tard, les Bébés arrivent à Cuzco, totalement lessivées. Il n’est que 6 heures du matin, la ville s’éveille à peine… Nous profitons des premiers rayons du soleil pour nous installer sur une terrasse, boire un délicieux café. Cet instant fait partie des moments de flottement, où l’on a envie de chuchoter, au rythme de la transe citadine matinale…

Nous souffrons encore de l’altitude, nos nuits en répercutent les conséquences. La ville est localisée à quelques 3400 mètres d’altitude, pas facile de respirer correctement dans de telles conditions ! On s’en fiche, c’est pas tous les jours qu’on vient ici quand même ! Le surlendemain, les Bébés quittent leur nid pour une journée marathon: un bus, un train (Orient Express, pleaseeeee !), un autre bus (où l’on a faillit perdre la vie à cause d’une succession de virages sans aucune barrière de protection), et ça y est: on y est ! Les Bébés sont arrivées au Machu Picchu ! Pour résumer: on n’y comprend rien. Car comment expliquer le fait qu’au XVe siècle, des petits hommes pas épais aient pu créer cette merveille architecturale de roche rectiligne, à plus de 2400 mètres d’altitude? Par conséquent, naïves comme nous sommes, nous préférons nous en tenir au fait qu’ils soient probablement tombés dans la potion magique quand étaient petits… Ainsi, le temps d’une journée, nous aussi nous sommes transformées en Astérix et Obélix version Inca. Et les lamas ont parfaitement incarné le rôle d’Idéfix ! 

Se rendre au Machu Picchu fut une expérience magique. Il fait définitivement parti des moments forts de notre voyage. Sur place, impossible de ne pas prendre conscience de la chance que nous avons d’être ici, au cœur de cette civilisation du XIIIe siècle. Les Incas font partie de ce que l’on appelle les Civilisations précolombiennes, autrement dit celles établies en Amérique Centrale et Amérique du Sud avant l’arrivée de Christophe Colomb sur le continent, en 1492. Parmi ces cultures, on distingue évidemment les Incas, mais aussi les Olmèques, les Mayas et les Aztèques. Finalement, c’est assez injuste pour les Incas de ne nous contenter que d’eux ! Nous allons devoir nous rendre au Mexique, en Equateur, au Guatemala et au Belize pour compléter nos connaissances sur le sujet. Mince alors…

A peine remises de nos émotions Machu Picchuesques, il est temps de rendre visite à notre amie Esther à Lima. La capitale péruvienne nous tend les bras, mais aussi la mer ! Et qui dit mer, dit retour à la normale pour nos poumons: nous allons enfin revenir au niveau zéro d’altitude ! Oh oui, que c’est bon ! Nous avons beaucoup ri lorsque nous avons quitté l’aéroport: une haie d’honneur patientait à l’extérieur, un monde incroyable. On a cru que c’était pour nous, mais non… Enfin on s’en fiche me direz-vous, nous sommes déjà les stars de cet article, ça devrait suffire 🙂

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s