NEW YORK (II)

OCTOBRE 2016 – Pour maintenir un certain bien-être dans notre relation, je préfère éviter de vous refaire le coup de « What’s up New York » ? Le retour à la « civilisation » est brutal: adieu paysages idylliques canadiens, jolis conifères, feuilles aux teintes d’automne… A New York, c’est encore l’été : la petite télévision à l’arrière de notre taxi affiche 31 degrés. Dommage que le compteur, lui, ne se soit pas arrêté à « 31$ ». Mon Roi de cœur peine à réaliser ce qui lui arrive: et oui Chéri, on est à New York ! Il n’a pas l’air de saisir qu’il est en train de réaliser son rêve le plus cher. Ni une, ni deux, je lui conseille d’enfiler son costume du dimanche pour la surprise que je lui ai préparé…

Depuis notre hôtel situé à l’angle de Columbus Circle, il nous faut pas moins de 20 minutes pour rejoindre le Carrefour du monde : Times Square. J’essaye de repérer l’endroit à question : l’hôtel Marriot Marquis. Pas vraiment notre standing… Si on voulait descendre dans cet hôtel, nous aurions été contraints d’hypothéquer les deux maisons de nos parents. Nos tenues de goguette nous offrent le courage d’entrer, de prendre l’escalator jusqu’au troisième étage, et de demander au glaçon faisant office d’hôtesse d’accéder à The View pour boire un verre. Un ascenseur entièrement vitré nous emmène au paradis: 48e étage, tout le monde descend. Nous sommes installés le long de paroi, et pouvons ainsi observer la ville à 360 degrés. C’est la particularité de ce restaurant: il tourne sur lui-même en soixante minutes. Le nec plus ultra : il est pile l’heure pour le soleil d’aller se coucher.

Peu de changement par rapport au premier « round » new-yorkais: Statue de la liberté, coucher de soleil sur le pont de Brooklyn, Top of the Rock de jour, Empire State Building de nuit, Musée d’Histoire naturelle, Central Park, Shopping sur la 5th Avenue… Je me suis néanmoins autorisé quelques fantaisie: découverte des salles magique de la Public Library, balade ensoleillée sur Battery Park, et Ellis Island. Cette dernière visite fut on ne peut plus émouvante pour l’amoureuse d’Histoire que je suis, notamment en raison de la montagne d’objets collectés au fil des années. Le plus important est que le Roi de cœur soit comblé. De plus, nous avons eu la chance de retrouver nos amis Yenn & Ay, et avec qui nous avons passé une délicieuse soirée à Broadway devant The Lion King. S’en est suivi un dîner royal avec le meilleur Burger de tout New York, sans oublier l’excursion avortée au Sex Shop dans Hell’s Kitchen. Encore un séjour digne d’un Conte de Fées, mais il n’empêche que je me réjouis d’avance d’y retourner… Un jour.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s